Abergement – toiture

Le toit permet de protéger l’habitat contre les intempéries et l’humidité. Il peut être mis à mal par divers « accidents de toiture » : sortie de cheminée, bouche d’aération, panneaux solaires, lucarne, etc. Néanmoins, il doit continuer à assurer son rôle protecteur. Pour cela, l’abergement assure l’étanchéité sur le pourtour de l’accident de toiture.

 

En effet, un abergement est un ouvrage réalisé par le couvreur-zingueur pour assurer une étanchéité continue entre une couverture (en zinc, tuiles, ardoises, etc.) et les aléas météorologiques. C’est un ensemble de plaques de tôles en zinc, en acier galvanisé, en aluminium, ou en cuivre qui sont pliées, façonnées ou soudées ensemble par le couvreur-zingueur pour s’adapter à leur emplacement. Les bandes métalliques qui composent les abergements sont appelées les solins.

 

Il existe aussi des abergements en kit. Ces derniers ont l’avantage d’être posés rapidement sans de grands travaux. Ils sont réglables et peuvent s’adapter aux situations les plus courantes.