Noue

Une noue de toiture est formée par la rencontre des deux versants d’une toiture. Elle crée un angle dit « rentrant » (entre 180 et 360 degrés). Sa position particulière la contraint à recevoir de grandes quantités d’eau, raison pour laquelle sa réalisation doit être effectuée en bonne et due forme.

En l’isolant et en le rendant étanche, la noue de toiture constitue ainsi un élément essentiel de couverture. Il existe plusieurs types de noues correspondant à des pentes de toiture particulières. Lorsque l’inclinaison ne dépasse pas 15 degrés, on réalise une noue dite ordinaire dont l’axe se trouve au centre de la largeur de la feuille de zinc.

Lorsque l’inclinaison dépasse 15 degrés, ce même axe est déporté. Nommée aussi « noue en échiquier », la noue à crémaillère, présente, quant à elle, des feuilles de zinc positionnées de manière à obtenir des agrafures perpendiculaires à la ligne de plus grande inclinaison.