Pureau – toiture

Dans le domaine de la toiture, le pureau correspond à la partie d’une ardoise ou d’une tuile qui n’est pas recouverte par la tuile ou l’ardoise supérieure. C’est cette partie qui reçoit la pluie quand il pleut.

Il est également assimilé à la distance entre les arêtes supérieures des liteaux, qui sont les pièces de bois qui serviront à supporter les tuiles ou les ardoises.

La partie qui est cachée par l’ardoise ou la tuile voisine se nomme le faux-pureau.

 

Il existe des tuiles dîtes à pureau variable, ce qui est très pratique car on peut alors adapter l’espace entre les liteaux, ce qui permet au dernier rang de tuiles se subir une éventuelle recoupe.

Pour réaliser une bonne toiture il est important de bien calculer la longueur du pureau, afin que celle-ci soit bien étanche pour offrir une protection efficace face aux intempéries.